Aider Amnesty International à rendre justice aux Rohingyas

Pendant la campagne de nettoyage ethnique orchestrée par l'armée birmane, plus de 725 000 hommes, femmes et enfants rohingyas ont été expulsés vers le Bangladesh. Cette décision de la Cour Pénale Internationale (CPI) est un pas important dans la bonne direction et offre une possibilité de rendre justice aux Rohingyas qui ont été expulsés de chez eux pendant que, bien souvent, les soldats leur tiraient dessus et incendiaient leurs villages. La CPI adresse un message clair à l'armée du Myanmar : elle devra rendre des comptes.

Logo Amnesty International